Les Institutions Musicales

Les institutions musicales forment ce que l'on peut appeler la colonne vertébrale de la vie musicale française. Mais attention, elles ne sont pas forcément le reflet le plus réaliste de cette vie. En effet, d'autres petits organismes peuvent voir le jour et vivre de façon éphémère.
Ici, nous ne visiterons que les plus importants, ceux qui sont souvent nommés dans les journaux de cette époque, ceux qui ont une influence certaine, ceux par qui le changement - j'allais écrire la révolution - arrive.

D'une part, nous trouverons donc les organismes dépendants directement de la Maison du Roi (La Chapelle, la Chambre, l'Écurie) et qui réjouissent essentiellement les oreilles des spectateurs de Versailles.
Nous nous tournons également vers Paris, où l'Académie Royale de Musique mène le jeu et dans le sillage de laquelle, nous trouvons le Concert Spirituel.

D'autres organismes verront le jour tout au long de ce XVIIIème siècle, ils feront l'objet de prochaines études.

Retour

2000-2001 La Musique Française au XVIIIème siècle
Mylène Pardoen
Tous droits de propriété intellectuelle et industrielle réservés